Bâtiment
  1. Accueil
  2. Décryptage
  3. Un système d’alarme suffit-il pour sécuriser votre entreprise ?

Un système d’alarme suffit-il pour sécuriser votre entreprise ?


Imaginez que votre système d’alarme se déclenche au milieu de la nuit. Sans service de télésurveillance pour réagir immédiatement, lever le doute, éloigner les intrus et éviter la sur-effraction, votre entreprise n’est pas vraiment sécurisée.

Un système d’alarme seul est-il vraiment une sécurité ?

Prenons le cas d’une PME implantée dans une zone d’activité commerciale. En dehors des horaires de bureaux, le passage est quasi-nul et l’éclairage public souvent réduit au minimum.

Ces conditions sont parfaites pour qu’un malfaiteur s’introduise dans les locaux et y dérobe le matériel informatique. C’est d’ailleurs courant : près de 180 entreprises sont cambriolées en France chaque jour.

La télésurveillance détecte une alarme désactivée

Si le système d’alarme de l’entreprise se déclenche, que se passe‑t‑il ? La sirène retentit. Tout du moins, elle retentit si l’alarme fonctionne parfaitement. Mais comment être sûr qu’elle est opérationnelle ? A-t-on bien pensé à l’activer avant de partir ? Comment savoir si elle n’a pas été mise hors service ?

C’est le premier avantage d’une alarme raccordée à une station de télésurveillance : la continuité de la protection.

Régulièrement, la station de télésurveillance contrôle que le système d’alarme de l’entreprise est actif et qu’il transmet bien les informations attendues.

Des tests de ligne sont réalisés, les coupures d'électricité sont prises en compte, et une mise hors service, en dehors des horaires de fonctionnement normal, déclenche immédiatement une action de la part du télésurveilleur.

Dès qu’une anomalie est détectée, la station de télésurveillance met en œuvre les consignes définies au préalable avec le client. Par exemple, elle envoie sur place un agent de sécurité mobile pour une levée de doute. Lui-même appliquera les consignes prévues selon la situation. 

Sans intervention humaine, l’alarme ne protège pas

Si l’alarme n’est pas raccordée à une station de télésurveillance mais qu’elle fonctionne, elle va retentir. Mais est-ce vraiment dissuasif ? L’intrus ne prend pas forcément la fuite. Il peut se mettre en retrait et attendre.

Si personne ne réagit, si aucune intervention n’a lieu, si aucune caméra ne s’allume, c’est que l’alarme sonne dans le vide. Les délinquants peuvent alors reprendre leur cambriolage en sachant qu’ils ont tout leur temps et pourront emporter plus de biens que dans la précipitation.

L’intervention humaine après alarme doit être professionnelle

Autre cas de figure : le dirigeant de l’entreprise, ou le commerçant, entend la sirène parce qu’il réside non loin. Ou alors, si son système d’alarme est capable d’envoyer un SMS, il est prévenu sur son mobile. Encore faut-il que son portable soit chargé, allumé et connecté. Et encore faut-il pour intervenir qu’il se trouve à proximité, et non pas en vacances, en weekend ou endormi.

S’il reçoit effectivement l’alerte dans l’instant, que peut-il faire ? A priori, rien. Un appel aux forces de l’ordre est inutile, car elles ne se déplacent pas pour lever le doute. Elles n’interviennent que si l’effraction est avérée.

Par ailleurs, si le chef d’entreprise ou le commerçant se déplace lui‑même, il risque de croiser des individus potentiellement dangereux. Qui va alors le protéger ?

En revanche, l’agent de sécurité mobile dépêché sur place a été formé aux techniques d’intervention et il est équipé d’un dispositif de protection du travailleur isolé. Il connait les procédures à respecter pour se mettre en sécurité tout en s’assurant qu’il n’y a pas d’effraction. Si l'effaction est constatée, il peut alors faire appel aux forces de l’ordre et appliquer les consignes prévues avec son client.

Si le système d’alarme est relié à une caméra de vidéosurveillance, l’intervention est encore plus rapide : l’opérateur de télésurveillance peut immédiatement lever le doute à distance grâce à son écran de contrôle et instantanément prévenir la police.

Une alarme seule n’empêche par la sur‑intrusion

Même si les forces de l’ordre se sont déplacées et qu’elles ont investigué, la sécurisation des lieux par un agent de sécurité sur place est nécessaire pour mettre en place des mesures conservatoires lorsque le site a été dégradé.

Il faut remettre en marche le système d’alarme et éventuellement surveiller les lieux le temps que la fenêtre ou la porte brisée soit réparée. Sinon, le risque de sur‑intrusion, autrement dit le risque d’un second acte de malveillance, est important.

Quel que soit la situation ou le contexte, un système d’alarme a toujours besoin d’une intervention humaine pour être réellement efficace et protéger l’entreprise.

* Sources : Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales, Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice, Securitas France.

PLUS D'INFORMATION


Vous souhaitez en savoir plus sur nos services de télésurveillance ?

Contactez-nous

Recevez le magazine en ligne Infos Securitas pour rester informé de l’actualité du marché de la sécurité privée, et des solutions de sécurité intégrées avec technologie de Securitas.


Magazine infos Securitas

Besoin de plus de renseignements ?


N’hésitez pas à nous contacter pour toute demande d'information. Notre service clients répondra à vos questions.